Nowhere/Everywhere

Paris, 2015
Photographies, vidéo : Milo

En supprimant les textes et signalisations des plans de métro, Milo laisse les passants face à leur propre imaginaire et remet en question notre déplacement dans l'espace urbain. La surinformation conditionne notre façon de nous déplacer et inhibe toute nouvelle possibilité. Le plan se trouve vidé de son sens tandis que sa forme esthétique est mise en avant. Habitué à être guidé dans ses déplacements, le spectateur est alors désorienté et se retrouve face à une perte de repères à laquelle il doit faire face.

Exposition collective IN/OUT, NOUVEL ART URBAIN à Paris le 18.10.2017.

Nowhere/Everywhere 2015 (Vidéo + accumulation des plans récupérer dans le métro.)